Seimas et présidenceAffaires européennes au Seimas 
Page d’accueilCommuniqués de presseMédiaGlossaire parlementaireLiens utilesContacts

Conférence interparlementaire a appelé l’UE à consacrer plus d’attention et une aide aux États membres en matière de protection des frontières extérieures et de lutte contre l’économie souterraine

Jeudi, 17 Octobre 2013 EnvoyerImprimer

La première session de la Conférence interparlementaire sur la gouvernance économique et financière de l’Union européenne au Seimas a été consacrée aux objectifs et à la vision de la Conférence.

 

 

Dans son rapport, le président de la commission du Budget et des Finances du Seimas Bronius Bradauskas a souligné qu’un cadre juridique pour l’établissement de la Conférence interparlementaire a été fixé par le traité de Lisbonne dont l’un des objectifs visait le renforcement du rôle des parlements nationaux dans le processus législatif et décisionnel de l’UE.

Selon M. Bradauskas, la Conférence interparlementaire devrait devenir un lieu de dialogue régulier entre la Commission européenne et les parlements nationaux dans le cadre du semestre européen. « Nous estimons que les dates de la Conférence devrait être fixées en fonction du calendrier du semestre européen. La Commission européenne devrait s’engager à son tour à déléguer à la Conférence de hauts fonctionnaires responsables de la gouvernance économique et financière, et notamment le commissaire chargé de ce domaine », a noté le président de la commission dans sa proposition. Il a souligné que dans le domaine du contrôle parlementaire au niveau européen, les parlements nationaux ne devraient pas rivaliser avec le Parlement européen mais exercer un contrôle plus efficace du Conseil de l’UE – un autre acteur du processus législatif de l’UE – par le biais de la composante nationale du Conseil, à savoir les gouvernements nationaux.

En s’exprimant sur l’économie souterraine, M. Bradauskas a identifié un certain nombre de questions liées à la protection des frontières extérieures de l’UE et à la prévention des conditions qui entraînent l’économie souterraine. « Nous souffrons tous de la contrebande, non seulement des produits traditionnels tels que l’alcool, le tabac ou le carburant mais aussi des substances psychotropes qui ont un impact dévastateur sur la société. Par conséquent, je pense que l’UE devrait consacrer plus d’attention et une aide aux États membres limitrophes des pays tiers, en particulier pour l’achat et l’adoption des technologies modernes », a-t-il déclaré. Selon le président, au sein de l’UE, la lutte contre l’économie souterraine pourrait être rendue plus efficace en apportant des modifications à la politique fiscale et aux procédures douanières, ainsi qu’en harmonisant les paiements dans le secteur agricole.

M. Philippe Marini, président de la commission des Finances du Sénat français, a souligné le rôle de la Conférence interparlementaire, appelée à devenir un espace unique pour les échanges entre les États membres sur les réformes économiques menées. Soulignant l’importance du dialogue et de la coopération entre les parlements nationaux, le Parlement européen et les autres institutions européennes, il a assuré que l’assainissement des finances publiques était essentiel pour assurer un environnement sûr, la durabilité de l’Union économique et monétaire, les initiatives de long terme et la viabilité de l’euro.

Le vice-président du Parlement européen Othmar Karas a souligné que les problèmes actuels découlant de la crise financière ne pouvaient être résolus que par des efforts communs et a insisté sur la nécessité de partager les responsabilités. Il a estimé que la crise n’était pas encore achevée et que l’on devait travailler main dans la main afin de mettre en œuvre les propositions de réforme, en particulier celles sur l’union bancaire.

 

Division des Relations publiques

Rimas Rudaitis

Tél. +370 52396132, [email protected]

 


Message de bienvenue de Mme Loreta GRAUŽINIENĖ, Présidente du Seimas de la République de Lituanie


Message de bienvenue de M. Gediminas KIRKILAS, vice-président du Seimas et président de la commission des Affaires européennes


Message de bienvenue de M. Petras AUŠTREVIČIUS, vice-président du Seimas en charge de l’organisation des événements de la dimension parlementaire de la présidence lituanienne du Conseil de l’Union européenne

© Services du Seimas, 2024