Seimas et présidenceAffaires européennes au Seimas 
Page d’accueilCommuniqués de presseMédiaGlossaire parlementaireLiens utilesContacts

La Conférence interparlementaire offrira de nouvelles possibilités de renforcement de la coopération entre les institutions chargées de la mise en œuvre de la politique économique et financière

Mercredi, 16 Octobre 2013 EnvoyerImprimer

Le 16 octobre, le cinquième événement de la dimension parlementaire de la présidence lituanienne du Conseil de l’UE – Conférence interparlementaire sur la gouvernance économique et financière de l’Union européenne – a commencé au Seimas de la République de Lituanie. Il se tiendra pendant deux jours.

Lors de la session d’ouverture de la Conférence interparlementaire, co-présidée par M. Bronius Bradauskas, président de la commission du Budget et des Finances, et par M. Remigijus Žemaitaitis, président de la commission de l’Économie, la Présidente du Seimas Mme Loreta Graužinienė a prononcé le discours de bienvenue. La lettre de bienvenue adressée par Mme Dalia Grybauskaitė, Présidente de la République de Lituanie, a été lue.

 

 

La Présidente du Seimas a déclaré que la Conférence offrirait de nouvelles opportunités pour renforcer la coopération entre les parlements nationaux, le Parlement européen et les autres institutions de l’UE chargées de la mise en œuvre des politiques économiques et financières au sein de l’UE. « Ce n’est pas un secret que les citoyens européens et leurs représentants directement élus se sentent parfois éloignés de la prise de décision à Bruxelles et à Strasbourg. Aujourd’hui, nous, qui sommes réunis pour la session d’une conférence interparlementaire nouvellement créée, avons une excellente occasion de combler cette lacune », a déclaré Mme Graužinienė.

Selon la Présidente du parlement lituanien, le Seimas, en tant que parlement de la Présidence, avait décidé, bien avant le début de la présidence lituanienne, qu’en ces temps difficiles d’après-crise tous les événements de la présidence organisés au Seimas devraient aboutir à des résultats concrets et à des conclusions détaillées. « Nous chercherons à apporter de la valeur ajoutée. Je suis convaincue qu’à partir de maintenant, les réunions parlementaires doivent s’achever par des décisions concrètes. Les hommes politiques, mais aussi nos électeurs, citoyens européens, ont le droit d’en avoir connaissance », a affirmé Mme Graužinienė.

Dans sa lettre de bienvenue adressée aux participants à la conférence, Mme Grybauskaitė, Présidente de la République de Lituanie, a souligné qu’une modification cohérente des lois était nécessaire pour assurer la stabilité financière européenne. D’après la chef de l’État, la discipline financière, une meilleure perception des impôts et la transparence du monde des affaires ne pouvaient être assurées que si l’on garantissait l’efficacité de la déduction et de l’utilisation des impôts, sans allègements fiscaux au profit de certains groupes privilégies.

Le président de la commission de l’Économie du Seimas M. Žemaitaitis a fait valoir que la crise économique des dernières années avait clairement démontré l’impérieuse nécessité de renforcer la coordination de la politique économique entre les États membres. Le vice-président du Parlement européen M. Othmar Karas a également approuvé cet objectif. Selon lui, il est important que les parlements nationaux et le Parlement européen échangent des informations et des idées.

Dans son exposé sur le défi de renouer avec la croissance et la compétitivité européenne, M. Algirdas Butkevičius, Premier ministre lituanien, a insisté sur la nécessité, pour les États membres, de surmonter le défi des réformes structurelles afin de promouvoir une croissance économique efficace et dynamique et pour renforcer la compétitivité européenne. D’après lui, une attention particulière devrait être accordée à l’intégration et au renforcement du marché intérieur de l’UE ainsi qu’à l’amélioration des infrastructures de transport et d’énergie. Le chef du gouvernement a d’ailleurs déclaré qu’il était aussi important d’assurer un fonctionnement à plein régime du marché intérieur de l’énergie d’ici 2014 et qu’aucun État membre ne devait rester isolé des réseaux gaziers et électriques européens après 2015.

S’agissant de la politique de financement et d’innovation, le Premier ministre a souligné que les États membres devraient mieux promouvoir les sources de financement alternatives et réduire la dépendance des petites et moyennes entreprises vis-à-vis des sources de financement traditionnelles via les crédits bancaires, et qu’ils devraient aussi accélérer les réformes structurelles essentielles en matière de systèmes nationaux de recherche et d’innovation. « Un bon fonctionnement du marché intérieur de l’Union européenne est une condition nécessaire pour une restructuration réussie de l’industrie européenne, en particulier pour les petites et moyennes entreprises. Par conséquent, il est essentiel de mieux exploiter le potentiel du marché intérieur européen », a déclaré M. Butkevičius.

Lors de la conférence vidéo, M. Olli Rehn, vice-président de la Commission européenne chargé des affaires économiques et monétaires et de l’euro, a délivré une présentation sur une véritable Union économique et monétaire. En faisant le point sur la situation économique européenne, le vice-président de la CE a confirmé que dernièrement la situation économique s’améliorait et que la croissance économique était durable, mais que, toutefois, certains problèmes persistaient. Selon l’intervenant, garantir une véritable Union économique et monétaire représente actuellement l’un des défis majeurs pour l’UE. M. Rehn a aussi estimé que la capacité de s’adapter au contexte actuel, une économie réelle, un bon financement pour les investissements, l’octroi de crédits et un cadre juridique fiable pour le financement national constituaient les principaux garants d’une croissance durable.

 

Rimas Rudaitis

Division des Relations publiques

Tél. +370 52396132, [email protected]

 

 


Message de bienvenue de Mme Loreta GRAUŽINIENĖ, Présidente du Seimas de la République de Lituanie


Message de bienvenue de M. Gediminas KIRKILAS, vice-président du Seimas et président de la commission des Affaires européennes


Message de bienvenue de M. Petras AUŠTREVIČIUS, vice-président du Seimas en charge de l’organisation des événements de la dimension parlementaire de la présidence lituanienne du Conseil de l’Union européenne

© Services du Seimas, 2024